Home Politique DIPLOMATIE : ANNULATION DES PASSEPORTS DIPLOMATIQUES D’ANCIENS MINISTRES ET DE LEADERS POLITIQUES

DIPLOMATIE : ANNULATION DES PASSEPORTS DIPLOMATIQUES D’ANCIENS MINISTRES ET DE LEADERS POLITIQUES

35
0

Dans une correspondance en date du 22 février 2023, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a saisi  les missions diplomatiques et les postes consulaires accrédités  au Mali   de l’annulation  des  passeports diplomatiques  de  14  personnalités. Cette mesure frappe entre autres des anciens ministres  de la première équipe gouvernementale de la transition sous le règne de Bah N’daw.

Parmi ceux-ci,  l’ancien ministre Housseini Amion Guindo et  l’ex-membre du CNT, Issa Kaou Djim, tous opposés au projet d’une nouvelle Constitution.  La demande d’annulation des passeports diplomatiques de ces personnalités  suscite beaucoup de commentaires au Mali. Il intervient moins de quelques jours après le lancement du collectif « appel du 20 février pour sauver le Mali » initié par l’ex-quatrième vice-président du conseil national de transition, Issa Kaou Djim, tombé aujourd’hui en disgrâce. Les  mouvements politiques auxquels appartiennent  les  anciens ministres, Housseini Amion Guindo  et Mohamed Salia Touré, sont tous signataires de la déclaration de ce collectif  opposé au projet de la nouvelle Constitution et un éventuel  report des dates des nouvelles élections. Le lancement de ce collectif a été soldé le lundi dernier  par des heurts  qui  ont conduit au saccage de la Maison de la presse, lieu choisi par les organisateurs  pour tenir leur rencontre. Les trois personnalités qui se voient leurs passeports diplomatiques annulés  à la demande du Ministère des Affaires Etrangères  ne cachent pas leur opposition  à une nouvelle prolongation de la transition  et une probable candidature du Colonel Assimi Goïta. L’ancien ministre Mohamed Salia Touré avait un passeport diplomatique en cours de validité jusqu’en 2025.  Et Issa Kaou Djim et Houseini Amions Guindo,  leurs passeports étaient en cours de validité  en 2023 et 2024. La mesure du  ministère des affaires étrangères ne concerne pas uniquement des opposants.  Plusieurs anciens ministres du premier gouvernement de transition, qui n’a duré que neuf mois, sont touchés par la mesure.  Il s’agit entre autre de Makan Fly Dabo, Dionké Diarra,  Madame Kadidiatou Konaré, Madame Bernadette Keïta.

Issa SANTARA

Source: Ciwara Info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here