Home Economie Agriculteurs et éleveurs réunis à Bamako autour des bonnes pratiques de cohabitation

Agriculteurs et éleveurs réunis à Bamako autour des bonnes pratiques de cohabitation

36
0

Un forum national de deux jours a débuté hier dans la capitale malienne. Objectif : consolider la paix et la cohabitation entre agriculteurs et pasteurs. L’initiative est du consortium AZAR-AFAD.

Le consortium pilote le projet agropastoral financé par le fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix. Et ce sont des éleveurs et agriculteurs bénéficiaires du projet qui prennent part au forum.

« Le projet a réaménagé près de 18 mille sites d’orpaillage abandonnés et ensuite planté environ 20 mille pieds d’arbre. 7 marigots ont été réhabilités, ce qui nous permet d’abreuver nos animaux. Ça été bénéfique pour les paysans. Cette initiative nous a rapproché ».C’est le témoignage d’un des bénéficiaires Namakan Keïta.

Les jeunes à leur niveau misent sur la pérennisation de ce projet. Fatoumata M Samaké est venue de Koulikoro pour apporter sa contribution à l’événement.« Koulikoro est une zone agropastorale. Nous sommes confrontés à beaucoup de conflits entre les agriculteurs et les éleveurs, faute de moyens et d’espace. L’initiative va contribuer à apaiser la situation », dit Fatoumata.

Selon les autorités locales, cette initiative de faire participer toutes les couches à la prévention des conflits est salutaire dans les localités respectives. « Regrouper les agriculteurs et les éleveurs sur les bonnes pratiques de cohabitation est un atout majeur. Dieu seul sait combien les différents conflits que posent éleveurs et agriculteurs sont récurrents, sont dangereux et sont la source de tous les problèmes dans nos localités », souligne Daouda Mambala Keïta, maire de la commune de Narena, cercle de Kangaba, dans la région de Koulikoro.

Selon les organisateurs, ce colloque permettra ainsi aux participants venus de toutes les régions du pays, de réfléchir sur les mécanismes locaux de gestion et de prévention des conflits.

Source: studio tamani

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here