Home International BURKINA: L’UEMOA NOTE UNE BAISSE GÉNÉRALE DES PRIX EN FIN D’ANNÉE 2022

BURKINA: L’UEMOA NOTE UNE BAISSE GÉNÉRALE DES PRIX EN FIN D’ANNÉE 2022

22
0

Le Burkina Faso a enregistré, en fin d’année 2022, une baisse du niveau global des prix de l’ordre de 2,0%, selon la Commission de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA) qui note une baisse du niveau d’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation (IHPC) dans son espace à cette période par rapport à novembre 2022.

L’année 2022 s’est termine avec un niveau d’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation (IHPC) de 119,6 soit une baisse de 0,2% par rapport à son niveau de novembre 2022, note le Département des Politiques Économiques et de la Fiscalité Intérieure de la Commission de l’UEMOA.

Cette variation, selon ce Département, est la résultante d’une part des baisses du niveau global des prix dans certains pays de l’Union et d’autre part des évolutions à la hausse des niveaux de prix enregistrés dans d’autres pays membres.

Les pays ayant connu des baisses de prix en fin d’année 2022 sont le Burkina Faso (-2,0%), le Sénégal (-1,0%) et le Mali (-0,1%). Ceux ayant enregistré des évolutions à la hausse des niveaux de prix sont le Bénin (0,2%), la Côte d’Ivoire (0,5%), la Guinée-Bissau (0,8%) et le Togo (1,0%).

Le Niger est le seul des huit pays membres de l’Union dont l’IHPC est demeuré quasi stable en variation mensuelle, selon la Commission de l’UEMOA.

Faisant une analyse du taux d’inflation en moyenne annuelle, le Département des Politiques Économiques et de la Fiscalité Intérieure note une progression de 7,0% du niveau de l’IHPC dans la zone UEMOA comparativement à son niveau de décembre 2021.  Ce taux d’inflation, selon le département, est de 7,4% en 2022 pour l’Union.

Dans ce classement par Etat membre, le Burkina Faso vient en tête avec un taux d’inflation annuel de 14,1%, suivi du Mali et du Sénégal avec 9,7%. Ensuite viennent, de façon décroissante, des pays comme la Guinée-Bissau (7,9%), le Togo (7,6%), la Côte d’Ivoire (5,2%), le Niger (4,2%) et le Bénin (1,4%).

Par Siaka CISSE

wakatsera

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here