Home International Mali : la Russie annonce une intensification de la coopération économique et militaire

Mali : la Russie annonce une intensification de la coopération économique et militaire

19
0

 Le Mali a vu sa situation se dégrader ces dernières années du fait de l’instabilité que connaît le pays et la Covid-19. Les autorités, avec le soutien des partenaires techniques et financiers, mènent plusieurs initiatives visant à redresser l’économie et repositionner le pays.

Les gouvernements malien et russe mèneront des initiatives en vue d’un renforcement de la coopération entre les deux pays dans plusieurs secteurs d’activité. L’information a été dévoilée par le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue malien, Abdoulaye Diop, à Bamako, le mardi 7 février.

Tout en révélant que les échanges commerciaux entre le Mali et la Russie ont augmenté dernièrement (plus de 20% en 2022), le ministre a admis que « les chiffres absolus sont moins impressionnants ». Les ressources minérales, l’exploration géologique, l’énergie, les transports et d’autres domaines d’infrastructures, ainsi que l’agriculture constituent des domaines prometteurs.

« Nous orienterons les milieux d’affaires de nos pays vers une intensification de leurs efforts pour explorer ces opportunités », a-t-il laissé entendre. Concernant l’aide humanitaire au Mali, Sergueï Lavrov a indiqué que l’expédition de blé, d’engrais, de produits pétroliers et d’autres biens stratégiques devrait commencer bientôt.

Au niveau de la coopération militaire et militaro-technique, Sergueï Lavrov a expliqué que la Russie prévoit de nouvelles mesures pour la formation dans les académies militaires et pour la fourniture d’armes et d’équipements de combat. Ce soutien s’inscrit dans le cadre du renforcement de la capacité des forces armées et des structures de sécurité maliennes à éradiquer la menace terroriste.

Ce renforcement des relations économiques avec la Russie intervient à un moment où le Mali cherche à redresser son économie. La BAD indique que l’instabilité politique du fait des coups d’Etat et la pandémie de Covid-19 ont dégradé les bonnes performances économiques du pays. Sur le plan social, la pauvreté et l’insécurité alimentaire élevées demeurent persistantes.

Notons toutefois que le pays, qui a subi plusieurs mois de sanctions économiques de la CEDEAO, est en train de se repositionner au niveau de la sous-région. Après avoir réussi à mobiliser 785 milliards FCFA (1,3 milliard $) sur seulement cinq mois d’intervention (2nd semestre 2022), pour rembourser ses impayés et financer son déficit budgétaire, les autorités prévoient de mobiliser plus de 1 359 milliards FCFA (2,26 milliards $) sur le marché financier régional cette année.

La croissance économique devrait atteindre 5,1% cette année, contre 3,7% en 2022.

Jean-Marc Gogbeu

Agence ecofin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here