Home Politique Une délégation des sages de Ségou à Nioro : Quand la candidature...

Une délégation des sages de Ségou à Nioro : Quand la candidature d’Assimi Goïta devient un fonds de commerce

21
0

Dans la nuit du samedi 11 au dimanche 12 février 2023, une forte délégation « des sages, des chefs coutumiers et religieux » de la cité des balanzans s’est rendue à Nioro du Sahel pour aller soumettre leur souhait, ou leur initiative au Chérif M’Bouyé  Haïdara. Une initiative relative à la candidature du Colonel Assimi Goïta aux prochaines élections présidentielles, prévues en Mars 2024.  Ainsi, le grand érudit  de Nioro de sahel  a déclaré sans ambages soutenir les autorités de la transition avec à leur tête le  Colonel Assimi et cela bien avant que la délégation de Ségou ne se rende à Nioro. La délégation a-t-elle manqué de courage pour appeler le chat par son nom, à savoir la candidature du Colonel Assimi Goïta ? L’avenir de la transition n’est-t-il pas en danger si Assimi se présente comme candidat ?

Si nul ne peut douter de la sagesse du Chérif de Nioro et surtout infirmé qu’il n’est pas un trésor humain vivant au Mali, beaucoup lui reprocheraient également sa collision avec tous les régimes qui se sont succédé au Mali. On dit même qu’il a été le parrain de la candidature d’IBK. C’est certainement en tirant toutes les leçons du passé récent qu’il n’a pas voulu se prononcer directement sur la candidature du Président de la transition. En tous les cas c’est ce qui a filtré de la rencontre entre une délégation de Ségou et le Chérif M’Bouyé de Nioro. Tout porte à croire que le Chérif, auréolé de sa décoration comme médiateur social, ne va pas accepter certaines compromissions, pour ne pas encore ternir sa belle réputation.  Pour rappel  le Chérif est une personnalité morale de grande envergure qui a mis fin à beaucoup de crises qu’elles soient politique ou sociale, donc il ne  va plus accepter de poser certains actes qui terniraient son image.  Il a religieusement écouté la délégation de Ségou, il s’est même réjoui de leur initiative, mais il ne s’est nullement prononcé en faveur ou contre la candidature du Président de la transition. Alors on pourra dire que la moisson n’a pas été fructueuse pour cette délégation à la légitimité contestée de Ségou.

En effet, Une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux montrait un homme qui se faisait passer pour le porte-parole de la délégation, dit parler au nom de toute la région de Ségou et affirme sans ambages que pour  la présidentielle prochaine, les sages de Ségou, les représentants des chefs de village de la 4éme région ne souhaitent avoir aucun autre candidat si ce n’est pas le Colonel Assimi Goïta.  Quelques jours après cette mission une autre vidéo est venue démentir le discours du porte- parole de la délégation. M Tata Dramé, Président de l’association Ségou Koungo a affirmé sans détour que les membres de la délégation n’ont agi qu’à leur nom et non à ceux des sages de Ségou.  Bref nous pouvons affirmer sans risque de nous tromper que cette mission en faveur de la candidature du Président de la Transition a été simplement un échec cuisant. Comme pour dire à Assimi Goïta qu’il doit mettre fin à cette  tragi-comédie et se tourner résolument vers les missions qui lui ont été assignées. Ces missions sont entre autres le respect du chronogramme, la réunion des conditions pour plus de sécurité, afin que les élections puissent se tenir normalement. Il doit faire comme ATT surtout qu’il est encore très jeune.

En définitive une  éventuelle candidature du Colonel Assimi Goïta  risque de susciter beaucoup de polémique et  l’exposera. Car si le Président de la transition est candidat les règles du jeu seront faites en sa faveur et le Mali ne serait pas à l’abris d’une crise postélectorale car les résultats issus des urnes seront contestés. Ainsi il serait mieux qu’il laisse cette présidentielle à venir afin de préparer pour la prochaine comme l’a fait ATT.

Oumou SISSOKO

Source: L’Alternance

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here