Home Sports CAN U20 : SANS L’ÉQUIPE NATIONALE, MAIS AVEC DEUX ARBITRES MALIENS

CAN U20 : SANS L’ÉQUIPE NATIONALE, MAIS AVEC DEUX ARBITRES MALIENS

36
0

Prévue du 19 février au 11 mars, la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans se déroule en Egypte. Vainqueur de l’édition 2019, le Mali ne participe pas à la présente édition à l’issue de laquelle les 4 demi-finalistes se qualifient pour la phase finale de la Coupe du monde Juniors. En revanche, deux arbitres maliens ont été sélectionnés pour officier le tournoi.

Champion d’Afrique juniors 2019, il y a tout juste 4 ans (le 17 février), le Mali manquera pour la deuxième fois de suite la phase finale de la compétition après avoir été éliminé par la Gambie lors du tournoi qualificatif. Si l’équipe nationale va briller par son absence, le sifflet malien en revanche retentira dans les stades égyptiens.

Pour cette 23e édition de la Can, la Caf a fait appel aux services de deux arbitres du championnat malien. Il s’agit de l’arbitre central Sory Ibrahima Kéita et de la juge de touche, Fanta Idrissa Koné : deux étoiles montantes de l’arbitrage malien.

Grande vitrine pour les jeunes footballeurs, la Can des moins de 20 est aussi un tremplin pour rallier la Coupe du monde de la même catégorie. En outre, elle aura permis l’éclosion de plusieurs talents. “La Coupe d’Afrique des nations U20 a révélé quelques-uns des plus grands talents que compte l’Afrique et pour nous à la Caf, il s’inscrit dans une grande démarche qui vise à construire un chemin pour la jeunesse. Du championnat des écoles aux différentes catégories d’âge U17, U20, U23, la Caf est pleinement investie à offrir des opportunités aux jeunes désormais invités à rêver grand“, a déclaré Abi Ijasanmi, directrice des opérations de la Caf.

A la recherche de renforts pour leur effectif, plusieurs clubs, surtout européens, ont déjà envoyé des émissaires en Egypte en vue de pouvoir dénicher de jeunes talents. Dans une publication, la Caf indique qu’elle a été inondée par une demande incroyable d’accréditations par les recruteurs.

“L’intérêt des scouts et du public international est vraiment incroyable. Mais cela ne devrait pas être une surprise pour nous et pour l’administration de la Caf, car nous savons que le football africain est en pleine ascension. Le talent est ici, en Afrique, et la Coupe d’Afrique des nations U20 est une plateforme parfaite pour mettre en valeur ce talent. Nous faisons de notre mieux pour répondre aux demandes des recruteurs”, a promis le secrétaire général de la Caf.

Pour Veron Mosengo-Omba“le but ultime est de garder les meilleurs talents africains en Afrique dans un avenir pas si lointain, c’est pourquoi il est important que le président de la Caf, Dr. Motsepe, et le comité exécutif prennent des mesures pour augmenter les prix et poursuivre l’idée d’une Super Ligue africaine”.

A titre de rappel, l’instance dirigeante du football continental indique que le tournoi a été un vivier de stars africaines qui ont ensuite brillé sur la scène mondiale. “Des joueurs comme Seydou Kéita (Mali), Mohamad Salah (Egypte), Yaya Toure (Côte d’Ivoire), Patson Daka (Zambie) et Mido (Egypte) sont des produits de la Can U20”, peut-on lire.

A la présente édition de la Can juniors, 12 équipes prennent part : l’Egypte, le Sénégal, le Nigeria, le Mozambique, l’Ouganda, la République centrafricaine, le Soudan du Sud, le Congo, la Gambie, la Tunisie, le Bénin et la Zambie.  Les équipes qui atteindront les demi-finales seront automatiquement qualifiées pour la Coupe du monde U-20 de la Fifa prévue en Indonésie du 20 mai au 11 juin 2023.

En ouverture de la compétition, l’Egypte a été accrochée par le Mozambique (0-0) et le Sénégal a battu le Nigeria (1-0).

A Cissouma

Mali Tribune

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here