Home Sports Demande d’annulation des elections de la FEMAFOOT : Le TAS rejette la...

Demande d’annulation des elections de la FEMAFOOT : Le TAS rejette la requête de Salaha Baby

55
0

Sur fond de crise,  l’assemblée  générale  élective de la fédération malienne de football  connaîtra son épilogue  ce mardi 29 août 2023.  La liste de candidature  de  Bavieux,  bien qu’étant incarcéré, est  validée  tandis que celle de son Challenger Salaha Baby et d’autres disqualifiés de la course. Ces derniers auraient demandé l’annulation des élections de demain au Tribunal Arbitral de Sports TAS. Cette demande a été malheureusement rejetée  par le TAS .

À quelques jours de la tenue de l’Assemblée générale élective du nouveau bureau exécutif de la FEMAFOOT,  moins d’une vingtaine de personnes  dont  le président de la ligue régionale de Tombouctou,  Salaha Baby  ont  adressé sans succès, à la chambre  du tribunal arbitral du Sport TAS, une requête d’annulation des élections  pour  la  présidence de la FEMAFOOT. Selon  les  analystes  sportifs, ce rejet pourrait  réconforter le  comité d’organisation  des élections  de  la  fédération  dans ses démarches   dont   le  format   qu’il a  décliné  ne   semble  pas répondre   aux  préoccupations   des plaignants  puisqu’à  ce stade  Salaha Baby  ne pourrait pas  compétir  eu égard à l’invalidation  de sa candidature. De même, les  interrogations  se   multiplient   sur les contours  de cette  bataille sportive  au sein des supporteurs   malgré que   ledit  comité   se montre  plus  rassurant  quant à  la sécurité et à la tenue normale  des  votes. Au contraire,  d’autres  semblent  miser sur les deux  instances  internationales  notamment  la CAF et  la  FIFA  pour trancher si possible les déconvenus qui  menacent ainsi, la survie  du ballon rond au Mali. Ces deux  principaux  organes   sensés normaliser des  insuffisances  dans  les  différentes  fédérations  vont-elles   valider  les résultats  qui y seront   retenus  lors  des élections  qui  se tiendront   ce mardi ?  Tout  compte fait, le football  malien  ne semble  pas  être  épargné d’une  énième  crise de leadership car, la Chambre du  tribunal  arbitral  du  Sport  (TAS)  à  travers  ce rejet, juge d’avance  les élections  tenables   et ce, malgré  des recours qu’elle  fait  l’objet. Rappelons que le président  sortant  Mamoutou Touré  dit  Bavieux  s’écroule  toujours à la maison Centrale d’arrêt de Bamako   et que son  unique challenger  Salaha  Baby  se trouve  au ban de la compétition   pour  invalidation  de ses  dossiers  de candidature. Des prémices laissent  croire  à  une  énième  crise qui   s’annonce  à  l’horizon.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here