Home Economie MARCHÉ CENTRAL À POISSON DE BAMAKO: UN BILAN COMPTABLE DE PLUS DE...

MARCHÉ CENTRAL À POISSON DE BAMAKO: UN BILAN COMPTABLE DE PLUS DE 4 MILLIARDS F CFA

22
0

L’AGENCE DE GESTION DU MARCHÉ CENTRAL À POISSON DE BAMAKO A TENU LES TRAVAUX DE SA 15ÈME SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION CE VENDREDI 3 FÉVRIER 2023, DANS LA SALLE DE CONFÉRENCE DE LADITE AGENCE. PRÉSIDÉE PAR MME DIAWARA AÏSSATA LADY TOURE, DIRECTRICE GÉNÉRALE DE L’AGMCPB, LA CÉRÉMONIE D’OUVERTURE A EU LIEU EN PRÉSENCE DU REPRÉSENTANT DU MINISTRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES, MADANY BAH ; DE L’ENSEMBLE DES ADMINISTRATEURS.

Bien que l’année 2022 soit marquée par des faits majeurs, notamment les sanctions économiques et financières imposées à notre pays par la CEDEAO, et la crise socio-politique et sécuritaire, qui ont entravé la mise en œuvre des activités de l’AGMCPB, la DG assure que l’Agence a atteint un niveau satisfaisant dans l’exécution de son programme annuel de 2022.
Ainsi, Mme Lady TOURÉ a indiqué que le bilan comptable s’élève à un montant de 4 365 351 866 F Francs CFA pour une situation de trésorerie excédentaire 3 567 220 F Francs CFA.
Dans le cadre de la programmation de 2023, elle indique que le budget est équilibré en recette et en dépenses à la somme de : 620 120 000F Francs
CFA.
Aussi, a-t-elle ajouté que ces états financiers de l’agence pour la période du 01 janvier au 31 décembre 2022 ont été réalisés conformément aux principes comptables SYSCOA et OHADA et la réglementation en vigueur en République du Mali.
Aussi, la direction générale a profité de l’occasion pour remercier les autorités de la transition qui, dit-elle, ont porté l’oreille à leur cri de cœur, en augmentant les frais d’électricité d’un montant de cinq millions (5.000 000 F) Francs CFA.
« Ce geste nous touche énormément mais, nous souhaiterions être déchargés totalement de ces frais» s’est-elle réjouit.
Aussi, elle a tenu à remercier le Ministre du Développement Rural et celui du délégué chargé de l’Élevage et de la pêche, ainsi que l’association des femmes de poisson fumé de Niono, Place de Bamako, qui n’ont ménagé aucun effort, selon Lady, pour que le marché de poisson réponde à sa vocation de port sec du Mali.
« Sous leur leadership, nous pouvons dire qu’une lueur plane sur ce marché avec le transfert du plus gros importateur de poisson frais congelé au marché Centra »a-t-elle espéré!
Cependant, Mme DIAWARA a fait savoir que le Marché Central doit relever des défis tels que : la conservation, transformation et la commercialisation des produits de pêche et l’aquaculture; l’appui à la valorisation des produits de pêche et l’aquaculture; l’organisation des acteurs de la filière pêche et l’aquaculture; le conditionnement de la pêche et l’aquaculture; le contrôle de qualité des produits de pèche et d’aquaculture.
Enfin, la directrice a rappelé que l’objectif de l’agence est d’assurer l’autosuffisance alimentaire de la population malienne en matière de qualité de poisson, d’où la nécessité d’assurer une chaîne de froid et de valeur constante.

PAR AMINA SISSOKO

Source : Info Matin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here