Home Société PRODUITS ILLÉGALEMENT MIS SUR LE MARCHÉ : LA DGCC SAISIE UNE IMPORTANTE...

PRODUITS ILLÉGALEMENT MIS SUR LE MARCHÉ : LA DGCC SAISIE UNE IMPORTANTE QUANTITÉ DE BOISSONS ALCOOLISÉES ET ÉNERGISANTES

26
0

Le mercredi 1er février 2023, les contrôleurs de la direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence (DGCC) ont saisi une quantité importante de plusieurs gammes de boissons énergisantes et alcoolisées illégalement  mises sur le marché malien.

Depuis plusieurs mois, la direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence s’est engagée pour la lutte contre certaines pratiques, telles que l’entrée illégale de certaines marchandises sur le territoire malien. C’est dans ce cadre que le mercredi 1er février,  sur la base des renseignements et des indices qui faisaient état de la présence sur le marché des boissons alcoolisées et énergisants non autorisées, que le service d’enquête de la DGCC a mis en place une mission pour une supervision sur le terrain indiqué. À travers cette mission qui était combien importante,  le département du commerce et de la concurrence a pu, sur place, saisir plusieurs boissons alcoolisées et énergisantes. La saisie conservatoire et la mise sous scellé ont été adoptées par le service de contrôle de la DGCC, conformément à l’article 06 de la loi portant autorisation de la mise sur le marché des denrées alimentaires. Selon les agents de la DGCC, tout est parti d’un constat  indiquant que la plupart des vendeurs de boissons se trouvant  dans les points de vente ne sont pas munis des documents  autorisant la commercialisation des produits alimentaires. Après la saisie de cette importante qualité de boissons non autorisées, la DGCC a appliqué la pénalité fixée par les textes qui régissent le commerce au Mali. En outre, les agents de la DGCC laissent entendre qu’une analyse laboratoire sera effectuée sur ces produits,  pour pouvoir voir si lesdits produits ont respecté l’autorisation de mise sur le marché délivrée par le ministère de la santé et du Développement social. Et si l’analyse montre que ces produits portent atteinte à la santé, indique-t-on,  lesdits produits seront immédiatement détruits. Parce que la préservation de la santé et des droits du consommateur sont non négociables, confient les acteurs du secteur.

Notons que cette saisie conservatoire et la mise sous scellé de ces boissons alcoolisées et énergisantes ont été effectuées par un cabinet d’huissier sollicité pour la circonstance, en attendant la suite des démarches à suivre pour le sort des vendeurs.

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Source: LE PAYS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here