Home Brèves Selon Surfshark, sur les 78 nouveaux cas de censure internet en 2022,...

Selon Surfshark, sur les 78 nouveaux cas de censure internet en 2022, 13 sont africains

38
0

Chaque année l’entreprise néerlandaise Surfshark recense les cas de censure ou de restriction d’accès à internet dans le monde. Pour 2022, l’étude a dénombré 78 cas au plan mondial dont 13 en Afrique.

En Afrique, il y a eu 13 nouveaux cas de censure d’internet selon Surfshark. L’information est fournie par l’étude annuelle de l’entreprise néerlandaise sur le sujet, dont l’édition portant sur 2022 a été publiée le 17 janvier.

Selon le rapport, au plan mondial, il y a eu 78 nouveaux cas de censure d’internet dans le monde contre 131 en 2021. Surfshark précise néanmoins que certains des cas de censure datant d’avant 2022 sont toujours en cours et portent à 122 le nombre de restrictions observées dans l’année.

Le plus grand nombre de censures a été observé en Asie avec 58 nouveaux cas. Suivent ensuite l’Afrique avec 13 nouveaux cas, l’Europe avec 3 nouveaux cas, l’Amérique du Nord avec le même nombre et l’Amérique du Sud avec un seul nouveau cas.

En Afrique, 3 nouveaux cas ont été observés au Mozambique, un en Somalie, 4 au Soudan, 3 au Burkina Faso et 2 en Sierra Leone. Le Burkina Faso a affiché la restriction la plus longue en coupant l’accès à Facebook pour 8496 h, du 11 au 19 janvier 2022 selon les données de Surfshark.

Malgré tout, on observe une amélioration au plan africain avec 13 nouveaux cas de censure en 2022 contre 16 en 2021. Malgré les critiques reçues par le continent africain sur la censure d’internet ces dernières années, aucun de ses pays ne fait partie des censures les plus paralysantes de 2022.

Servan Ahougnon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here