Home Gouvernement TRANSFERT À LA CARTE NATIONALE D’IDENTITÉ BIOMÉTRIQUE AU MALI : LE GOUVERNEMENT...

TRANSFERT À LA CARTE NATIONALE D’IDENTITÉ BIOMÉTRIQUE AU MALI : LE GOUVERNEMENT INVITE À LA MISE À JOUR DES DONNÉES NINA

28
0

DANS UN COMMUNIQUÉ PUBLIÉ HIER MARDI 14 FÉVRIER 2023, LE MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ ET DE LA PROTECTION CIVILE A INVITÉ LES CITOYENS MALIENS À PROCÉDER RAPIDEMENT À LA MISE À JOUR DE LEURS DONNÉES NINA AVANT LA FIN DE LA CAMPAGNE PRÉVUE POUR LE 31 MARS 2023. LE MINISTÈRE RAPPELLE QUE PASSER CE DÉLAI, IL SERA PROCÉDÉ, SYSTÉMATIQUEMENT, À L’IMPRESSION DE LADITE CARTE À PARTIR DES DONNÉES DÉJÀ EXISTANTES DU RAVEC, ALORS QUE LA PREMIÈRE MISE DE CETTE CARTE NATIONALE D’IDENTITÉ BIOMÉTRIQUE SÉCURISÉE EST GRATUITE POUR TOUS.

Dans le cadre de sa politique de passer à un système de Carte Nationale d’Identité Biométrique Sécurisée au Mali, le gouvernement, à travers le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, a lancé, depuis le 09 janvier dernier, une opération de mise à jour des données NINA. Mais à ce jour, on constate une faible mobilisation des citoyens maliens malgré la forte campagne mobilisation autour du sujet. C’est pourquoi, dans un communiqué, hier mardi 14 février 2023, le ministère a une fois de plus invité les citoyens maliens à procéder rapidement à la mise à jour de leurs données NINA au cours de cette campagne qui demeure jusqu’au 31 mars 2023.

Passé ce délai, selon le communiqué, il sera procédé, systématiquement, à l’impression de ladite carte à partir des données déjà existantes du RAVEC. En effet, il souligne des contraintes liées au respect du chronogramme de production et de remise de ladite Carte Nationale d’Identité Biométrique Sécurisée.

Aussi rappelle ce communiqué que la première mise de cette Carte Nationale d’Identité Biométrique Sécurisée étant gratuite pour tous et tout renouvellement de ladite Carte sera payant. Ce qui signifie donc que tous ceux qui ne sont pas dans ce premier lot seront obligés de payer pour le renouvellement de leur Carte.

Afin de prendre en charge un maximum de citoyens maliens, le ministère a invité à une mobilisation générale de tous avant cette date butoir qui est le 31 mars 2023.

Issa Djiguiba

Source : LE PAYS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here