Home Gouvernement TRANSITION: LE MALI S’ENGAGE À RESPECTER LE DÉLAI

TRANSITION: LE MALI S’ENGAGE À RESPECTER LE DÉLAI

45
0

LE MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DE LA COOPÉRATION INTERNATIONALE, ABDOULAYE DIOP, A REÇU, CE LUNDI 20 FÉVRIER 2023, EN SÉANCE DE TRAVAIL, SON EXCELLENCE DR GOODLUCK EBELE JONATHAN, MÉDIATEUR DE LA CEDEAO POUR LE MALI, EN PRÉSENCE EFFECTIVE DES MEMBRES DU COMITÉ LOCAL DE SUIVI DE LA TRANSITION. IL S’AGIT NOTAMMENT DU REPRÉSENTANT SPÉCIAL DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DES NATIONS UNIES, CHEF DE LA MINUSMA, DU REPRÉSENTANT RÉSIDENT DE LA COMMISSION DE LA CEDEAO, DES AMBASSADEURS DU GHANA ET DU NIGÉRIA.

A cette occasion, le Ministre DIOP a d’abord salué l’engagement sans faille et le sens élevé d’écoute et de restitution de son hôte de marque quant à la gestion du dossier de la transition malienne, avant de lui souhaiter la chaleureuse bienvenue dans notre pays.
Évoquant les grandes avancées politiques du processus de transition, Abdoulaye Diop citera la mise en place de l’Autorité indépendante de gestion des élections ; la recherche d’un large consensus dans le processus d’élaboration de la nouvelle constitution dont le projet est en relecture ; l’opérationnalisation des Comités politique et technique de suivi conjoint du chronogramme de transition ; les rencontres périodiques avec les partis politiques et la société civile ainsi que l’adoption de plusieurs textes législatifs sur la réorganisation territoriale et administrative du Mali.
Dans la même veine, il a exprimé la volonté manifeste du Gouvernement du Mali à conduire le processus de transition dans une dynamique participative, inclusive et transparente, et ce, conformément aux engagements sur la durée convenue.
Au regard de l’immensité et de la complexité des défis, il a exhorté la CEDEAO de soutenir de façon concrète et significative les efforts en cours du Gouvernement sur le double front, tant politique que sécuritaire.
En outre, il a saisi l’occasion pour expliquer la récente initiative de Ouagadougou dont l’objectif est de mutualiser les efforts des trois pays en transition à savoir le Mali, le Burkina Faso et la Guinée pour mieux faire entendre leurs voix et prendre en compte leurs défis communs aux niveaux sous régional, régional et international.
Le Médiateur de la CEDEAO, Goodluck Jonathan après avoir remercié les Autorités et le peuple maliens pour l’aboutissement heureux de l’affaire des 49 ivoiriens, a exhorté les Autorités à maintenir le cap pour le retour à un ordre constitutionnel au délai convenu. Il a surtout insisté sur la tenue régulière des réunions des Comités politique et technique de suivi conjoint du chronogramme de transition en vue d’anticiper sur les difficultés et avoir une compréhension partagée sur la bonne marche du processus.

Source : Info Matin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here