Home Actualites COMMISSARIAT DE POLICE DE QUINZAMBOUGOU : UNE BANDE DE MALFRATS PLACÉE SOUS...

COMMISSARIAT DE POLICE DE QUINZAMBOUGOU : UNE BANDE DE MALFRATS PLACÉE SOUS MANDAT DE DÉPÔT !

27
0

C’est son propre père qui l’a conduit et mis à la disposition du Commissariat de Police de Quinzambougou (Ex Commissariat de Police du 3ème Arrondissement) suite à de nombreuses plaintes venant des voisins pour vol, détention d’arme à feu et agression. Il s’agit bien de A.D (ses initiales) dit ‘’Kaba’’. A cet effet, pour ne pas être le seul à payer le prix, A.D n’a pas hésité à balancer le reste de sa pègre, notamment O.D alias ‘’Baba’’, M.K surnommé ‘’Van’’ et B.D appelé ‘’Boura’’. Après leur passage au parquet du Tribunal de Grande Instance de la CII, ils ont été placés sous mandat de dépôt le 7 février dernier pour  Association de malfaiteurs, vol à main armée et détention illégale d’arme à feu.

Le groupe de braqueurs composé de Kaba, Baba, Van et B.D a été mis hors d’état de nuire. Ce, grâce à un père de famille exemplaire, le géniteur de Kaba qui l’a conduit et mis entre les mains des éléments du Commissariat de Police de Quinzambougou suite à ses nombreux agissements hors la loi à l’encontre des voisins de son quartier. Ce gang dérangeait la quiétude des habitants de la commune II, précisément ceux des quartiers Konébougou ou Moussablétou et Bakaribougou où ils ont faits plusieurs victimes. En outre, ils font l’objet de beaucoup de nombreuses plaintes, chose qui leur a valu le maintien de la procédure judiciaire par le Ministère Public malgré le retrait de la plainte du père de A.D ‘’Kaba’’.

Il s’est exprimé en ces termes : « A.D est mon propre fils. Ces derniers moments, les voisins viennent fréquemment chez moi pour se plaindre contre lui pour vol, détention, consommation de stupéfiants et agressions. Aujourd’hui, certains voisins sont venus me dire que mon fils a pointé une arme à feu sur eux et les a dépossédés de leurs batteries. Immédiatement, j’ai interpellé mon fils aux fins qu’il restitue les batteries de mes voisins. Il s’est énervé en proférant des injures à mon égard. Il a même dit que je ne suis pas son père. Quand j’ai voulu le saisir par les mains, il a dégainé une arme à feu qu’il a pointée sur moi. J’ai eu peur. Je me suis rendu à la Police où j’ai porté plainte contre lui pour détention illégale d’arme à feu et menace de mort…. J’ai amené mon enfant à la Police pour qu’il soit corrigé. Puisqu’il a compris les leçons, je retire ma plainte contre lui ».

Par la suite, cuisinés par la Brigade de Recherches dudit Commissariat, dirigée par le Capitaine de Police, Boubacar Aw, les inculpés ont reconnu les faits et ont été découverts avec eux lors d’une perquisition policière : un Pistolet automatique de 7 coups, une machette, 2 couteaux et un sac rempli de clés de démontage. Lesquels pouvant servir d’indices et pourraient être à leur défaveur lors du procès. En somme, pour Association de malfaiteurs, vol à main armée et détention illégale d’arme à feu, Kaba, Baba, Van et B.D ont été mis sous mandat de dépôt le mardi 7 février 2023 après avoir passé devant le parquet du TGI de la CII.

Par Mariam Sissoko

Source :  Le Sursaut

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here