Home Actualites DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR INDUSTRIEL AU MALI : L’USINE DE FER ET DE...

DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR INDUSTRIEL AU MALI : L’USINE DE FER ET DE TÔLE DE BOUBACAR DOUCOURÉ FAIT LA FIERTÉ DES KAYESIENS !

105
0

Dans la ville de Kayes, un jeune Operateur économique du nom de Boubacar Doucouré dit Boua a lancé une usine de fer et de tôle d’une valeur de 5 milliards de FCFA. Cette usine qui est implantée dans la 1ère région du pays créera plus de 100 emplois et fera sans doute la fierté des kayesiens de voir un de leurs  mettre en valeur les ressources naturelles de leur région et d’en faire profiter à la population notamment les jeunes.

Située à l’Ouest du Mali, Kayes est une région potentiellement riche en ressources minières. Ces potentialités, si elles sont bien exploitées, pourront servir à créer des milliers d’emplois dans la région et dans le pays. Un facteur important pour endiguer la migration de la population, notamment sa couche juvénile avec tout ce que cela peut engendrer comme conséquences. C’est bien ce qu’un fils du terroir, Boubacar Doucouré dit Boua,  a compris et s’est inscrit résolument dans cette dynamique. D’où son initiative de créer une usine de transformation de fer et de confection de tôles « DOUMETAL INDUSTRIES ». Qui approvisionnera les marchés de la région de Kayes et du Mali des fers et des tôles « Made in Mali ». Cette usine est le fruit de sérieuses études menées par certains partenaires étrangers experts en la matière. Surtout que dans le sous-sol kayesien, on y trouve des substances de fer de qualité première.

Le jeune Operateur économique Doucouré, membre du bureau du CNPM,  a été motivé dans ce projet par un ami d’enfance qui comme lui avait la même vision entrepreneuriale.  Et de ce fait, à ses dires, ils ont mené plusieurs recherches en Europe pour pouvoir réaliser ce projet de construction d’une usine de fer dans leur Kayes natal.

« Dieu merci, certes les débuts n’ont pas été faciles mais on a pu le réaliser », a-t-il dit. A l’en croire, la création de cette usine permettra de créer 114 emplois directs dans la ville de Kayes. Une ville, selon lui, où les jeunes ont tendance à s’émigrer. Et de poursuivre qu’il compte dominer le marché malien avec leurs produits de qualité. « Nous avons de l’espoir qui nous qui fait croire qu’on peut approvisionner le marché de notre pays en tôles et des fers de qualité », a-t-il indiqué.

Selon le patron de DOUMETAL INDUSTRIES, il y a beaucoup des matières premières dans la région Kayes et l’Etat peut s’en servir pour être l’un des grands pays industriels dans la sous-région. Pour lui, notre pays doit accorder une grande importance à la transformation des matières premières. « Je lance un appel aux opérateurs économiques du Mali à ne pas se concentrer seulement sur le commerce. Il faut aller vers la transformation qui est le seul moyen sûr de développer le Mali », a-t-il souligné.

Pour rappel, cette usine de fer et de tôle est investissement d’une valeur de 5 milliards de FCFA. ‘’C’est le fer qui tape le fer’’ dit-on.

Adama Tounkara

Source : Le Sursaut

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here