Actualites

LES ECRITURES SUR LES SOTRAMA, UNE VERITABLE SOURCE DE MOTIVATION

Written by Baby Alassane

LES ECRITURES SUR LES SOTRAMA, UNE VERITABLE SOURCE DE MOTIVATION

Ah kaira allah gnana (dieu est témoin) merci papa, le retour ou encore les initiales sont entre autres écritures qu’on lit sur les SOTRAMA dans la capitale Bamako. Une source de motivation pour certains et pour d’autres une manière de reconnaissance envers les personnes qui ont contribué d’une façon ou d’une autre à l’acquisition du véhicule.

Dans la ville des trois caïmans, impossible de ne pas croiser une SOTRAMA décorée par des couleurs nationales ou encore par des écritures qui parlent de la personnalité et du caractère du chauffeur. Les premiers concernés nous révèlent que ces signes ou ces propos ont toujours une histoire comme nous le confie Modibo Camara, président du syndicat des SOTRAMA et Dourouni. « Si on parvient à avoir une SOTRAMA, on est content et quand tu es content, tu dis merci patron » nous confie-t-il. Cette initiative vient du chauffeur même et non le patron ou le syndicat comme le pensent beaucoup de personnes continua-t-il. « Quand on a une nouvelle SOTRAMA, on va au grand marché de Bamako, on va voir les vendeurs d’articles de décoration et on les demande de nous écrire les mots qu’on désire sur notre véhicule nous déclare Modibo Camara qui nous cite quelques exemples avant de terminer ses propos. YAFOYE, Awa DEN, MC EST DE RETOUR, DIEU MERCI sont des exemples cités par le président du syndicat des SOTRAMA et Dourouni. « L’initiative vient du chauffeur qu’il pour dire aux gens qu’il est là et fera tout pour tenir. Et même si on lui retire ce véhicule quand il aura un nouveau, il écrira toujours ses mots là-dessus, c’est une source de motivation » conclua Modibo Camara, président du syndicat SOTRAMA et Dourouni. 

Un peu plus loin, une SOTRAMA nous attire l’attention avec ses klaxonnes et là-dessus on lit visiblement les mots « Merci papa, de retour ». Des simples mots mais plein de sens selon le chauffeur du dit engin. Pour ce conducteur de SOTRAMA, ces mots retracent l’histoire du véhicule qui a séjourné au garage pendant un bon moment d’où l’expression « de retour » comme pour témoigner la victoire. Et à travers « merci papa » il rend hommage à son père. « J’ai voulu rendre hommage à mes parents surtout le père, à côté de cela ces écritures embellissent la voiture » nous avance Karim DOUMBIA, un chauffeur de SOTRAMA. « Ma SOTRAMA a vieilli, elle a fait un tour au garage et elle est revenue en forme c’est pourquoi j’ai voulu témoigner la force de mon engin à travers le retour » continua-t-il.

Ils sont donc nombreux les chauffeurs qui affichent leur motivation ou leur reconnaissance envers les personnes qui ont contribué d’une façon ou d’une autre à l’acquisition de leur véhicule pour dire que les mots sur les SOTRAMA ont un but bien précis.

AB

About the author

Baby Alassane

Leave a Comment