Home Actualites MINES : OÙ EST PASSÉ LE RAPPORT D’AUDIT DE L’OR MALIEN ?

MINES : OÙ EST PASSÉ LE RAPPORT D’AUDIT DE L’OR MALIEN ?

50
0

En mai dernier, le gouvernement malien avait donné quatre mois (120 jours) à des agents choisis pour faire l’audit de l’exploitation des mines d’or du Mali. Jusqu’à présent, le public est resté sur sa faim par rapport aux résultats de cet audit. L’annonce de l’audit a été accueillie avec un grand soulagement par les Maliens qui souhaitent que la transition suive de près l’extraction de l’or par les entreprises étrangères. Ces compagnies étrangères font l’objet d’une suspicion de fraude. En effet, selon de nombreux témoignages, les représentants de l’Etat dans les mines ne déclarent pas la quantité exacte d’or extraite par les mines.

Il y a des sources qui indiquent qu’une entente secrète existe entre les responsables des mines d’or et des représentants de l’Etat. Cela a conduit à des enrichissements illicites de cadres locaux censés veiller sur la bonne exécution du cahier des charges des mines étrangères. Pour tirer les choses au clair, le gouvernement malien a engagé un audit sur l’exploitation de l’or dans toutes entreprises concernées. Ainsi, sur le rapport du ministre de l’Économie et des Finances, le Conseil des ministres du 11 mai 2022 a adopté un projet de décret portant approbation du marché relatif au recrutement d’un consultant pour la fourniture de services d’audit des mines d’or en activité au Mali.

Ce marché d’audit a été conclu entre le gouvernement de la République du Mali et le groupement Iventus Mining et Mazars Sénégal pour un montant toutes taxes comprises de 997 millions 762 mille 705 francs CFA et un délai d’exécution de cent vingt (120) jours. C’est une bonne nouvelle qui confirme la volonté de la transition de ne pas laisser les mauvaises pratiques continuer. Selon les autorités, la réalisation de cet audit permettra au gouvernement d’avoir plus de visibilité sur les ressources minières en vue d’une meilleure planification pour améliorer les revenus potentiels.

Le marché est entièrement financé par le budget national sur l’exercice budgétaire 2022. Les résultats de cet audit sont censés donner au gouvernement l’ampleur de la fraude qui existe dans les mines maliennes. Mais les 120 jours se sont écoulés sans que les Maliens ne sachent la réalité. Il importe donc que le ministre de l’Economie et des Finances communique sur cette bonne décision dont les résultats pourraient servir les citoyens qui cherchent à comprendre les décisions gouvernementales.

Le Mali compte près de 15 mines modernes qui travaillent depuis plusieurs années sans que la quantité exacte de l’or extrait du sous-sol malien ne soit connu. Beaucoup de Maliens estiment que les quantités déclarées par les mines modernes sont de la réalité. Il appartient donc au président de la transition de peser de tout son poids pour que les Maliens sachent combien de tonnes d’or sont extraites du sous-sol malien. Certains estiment que les pertes se chiffrent à des milliards. Par ailleurs, les Maliens veulent que les responsables de ces pertes soient mis à la disposition de la justice.

Soumaïla Diarra

Source: LE PAYS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here