Home Actualites MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES ET DES MALIENS DE L’EXTÉRIEUR: LE PERSONNEL EN...

MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES ET DES MALIENS DE L’EXTÉRIEUR: LE PERSONNEL EN GRÈVE À COMPTER DU 22 FÉVRIER

29
0

La Coalition des Organisations Syndicales du Secteur des Affaires Etrangères et des Maliens de l’Extérieur (SYLTAE et STMMEEIA) débutera une grève de 72 heures à partir du 22 février. Les membres de ladite organisation dénoncent le non-respect de plusieurs protocoles d’entente avec le gouvernement en vue de l’amélioration de leurs conditions de travail.

En effet, cette grève porte sur 15 points de revendication. Cette information a été donnée à travers un courrier adressé au ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue Social. Cet arrêt de travail envisagé prendra effet, du mercredi 22 au vendredi 24 février prochain. Si les doléances ne sont pas satisfaites, ce délai est reconductible à partir, du mardi 28 février au vendredi 3 mars 2023.

Les revendications se rapportent, entre autres, à la relecture du décret n°01-531/P-RM du 1er novembre 2001 portant octroi d’une indemnité d’équipement au personnel du ministère des Affaires Etrangères et des Maliens de l’Extérieur et du décret n°2011-662/P-RM du 6 octobre 2011 portant majoration de l’indemnité d’équipement allouée aux personnels. Aussi, l’octroi d’une prime de risque aux travailleurs du secteur des Affaires Etrangères et des Maliens de l’Extérieur, la relecture du décret N°96-044/P.RM du 8 février 1996 fixant les avantages accordés au personnel diplomatique, administratif et technique dans les missions diplomatiques et consulaires de la République du Mali, la régularisation de la situation salariale du personnel contractuel du Centre d’Information et de Gestion des Migrations (CIGEM). S’y ajoute l’octroi d’une indemnité annuelle aux Chefs de service ayant rang d’Ambassadeur. Tout en affirmant sa ferme détermination,  » la Coalition se réserve le droit de reconduire le même cycle de grèves et d’user de tous les moyens légaux jusqu’à l’aboutissement de ses revendications légitimes « , peut-on lire dans le document.

O.B

Source: l’Indépendant

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here